• Par Beauty Forum
  • Posté le 19 février 2016

Devenez un institut rentable

Rentabiliser son institut ne tient pas seulement au nombre de fréquentation. Tout dépend de la façon dont vous avez calculé le prix de vente de vos prestations. Pour avoir une maîtrise parfaite de vos coûts, apprenez à calculer la rentabilité d’un soin.

Coûts directs

La première étape, c’est de déterminer le coût de tous les produits utilisés. Une ampoule supplémentaire pour un soin visage, c'est une dépense, tout comme la pulvérisation d’une brume d’éveil, les éponges, voire le nécessaire contenant les sous-vêtements jetables... On oublie souvent le nettoyage et le remplacement du linge. Au bout d’un an, la facture peut vite grimper : soin court (30 minutes) ou soin long (2 heures), une prestation utilise le linge de la même façon. 

La solution ? « Le linge représente 8 % du coût total d’un soin d’1 heure. Si on rallonge sa durée avec une prestation supplémentaire, la quantité de consommables ne change pas, et notre spa augmente sa marge », explique Bertrand Thiery, cofondateur de Thémaé.

 

Coûts indirects

Les charges indirectes sont aussi importantes à connaître : loyer, électricité, eau, assurance, logiciels de gestion, etc. Facturées chaque mois pour toutes les activités, il est difficile de savoir précisément à combien elles peuvent s’élever pour un seul soin. C’est pourquoi la plupart des consultants conseillent d’appliquer un forfait global de 1 euro par minute, en y ajoutant uniquement le coût des produits. Une méthode commode pour éviter les mauvaises surprises. C’est le parti qu’a pris également BEAUTY FORUM pour établir les rentabilités de soins que nous publions régulièrement.

 

La marge, votre véritable indicateur

Une fois votre prix estimé au plus juste, gardez à l’esprit le taux d’occupation de vos cabines. Calculez le temps que vous y passez. Pendant un soin, si vous n’arrivez jamais à respecter l’horaire, notez-le. Quand Élodie d’Astèle, à la tête de Beauté Lab, à Paris, enregistre un soin d’1 heure, elle prévoit toujours 30 minutes de plus dans son agenda. Il est fréquent que ces minutes supplémentaires passées avec les clientes aboutissent à des prises de forfaits ou à des ventes de produits additionnels.

 

Découvrez chaque mois nos astuces business dans BEAUTY FORUM magazine.


Les autres articles de la rubrique

La vie de la vitrine

Avec votre vitrine, vous disposez de 3 à 5 secondes pour convaincre un passant d'entrer dans votre institut, c'est ce qu'on appelle l'effet "stopping power"! Indissociable de votre plan marketing, sa mise en scène sera conçue pour attirer la juste clientèle dans votre institut.

  • Par Anne-Sophie Gamelin
Saint Valentin

Saint-Valentin : un rendez-vous lucratif

Au même titre que Noël ou la fête des Mères, la Saint-Valentin est LE rendez-vous incontournable à ne pas négliger pour booster vos ventes en février. Mode d’emploi.

  • Par Par MARIE-ANNE RESZKIEWICZ

Votre calendrier promotionnel d'avril

En avril, ne te découvre pas d'un fil... et pourtant, malgré l'adage, les jupes et les manches raccourcissent, la peau se dévoile... Des idées et des conseils pour inciter les femmes (et les hommes) à retrouver le chemin de votre institut et booster vos ventes de printemps.

  • Par Anne-Sophie Gamelin

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2017